Identifiant :   Mot de passe : S'inscrire

ARCHIVES : Novembre 2016

Vendredi 25 Novembre 2016

WATSON : LA DIRECTION S'ENTÊTE

Dans le dossier WATSON (introduction d'une nouvelle technologie dite d'intelligence artificielle) qui oppose le CHSCT Réseau du CIC IDF à la Direction, la justice vient de donner raison aux élus qui réclament une expertise. Extrait du jugement du 4 Novembre 2016 :
«Par conséquent, il apparaît que l'introduction des deux applicatifs du logiciel cognitif WATSON constitue un projet important modifiant les conditions de travail ce qui justifie le recours à une expertise. Il y a lieu de rejeter la demande d'annulation des délibérations du CHSCT réseau IDF des 11 mai et 27 juin 2016.
(...) Statuant publiquement en la forme des référés, par ordonnance contradictoire, en premier ressort, rendue par mise à disposition au greffe,
Déboutons la société Crédit Industriel et Commercial - CIC IDF de sa demande (...) Condamnons la société Crédit Industriel et Commercial - CIC IDF
aux dépens de l'instance »
Le secrétaire du CHSCT Réseau, Cyril BOUBOUNELLE, a donc pris contact avec le cabinet d'expert et une réunion des élus s'est tenue le 17/11/2016 afin de lancer l'expertise sur le sujet. Mais comme nous pouvions le penser, la Direction a décidé de faire appel de cette décision, restant arc-bouté sur son refus de voir l'instance exercer son rôle. L'expertise ne pouvant pas commencer avant le jugement d'appel, ce dossier est pour le moment bloqué par la Direction car ni le CHSCT ni le CE ne peuvent rendre leurs avis. Il est quand même curieux de voir à quel point le CIC est prêt à aller au bout des recours judiciaires pour un dossier qu'il estime sans conséquences sur les conditions de travail des salariés. L'expertise tant redoutés tendrait-elle à démontrer le contraire pour que la Direction en ait si peur ?

Commentaires (0)

- Retour -

L'ensemble des articles, photos et vidéos publiés sur ce site sont protégés par les lois relatives aux droits de la propriété industrielle et/ou intellectuelle et n'appartiennent qu'à leurs auteurs.

Le syndicat