Identifiant :   Mot de passe : S'inscrire

COMMENTAIRES

Mercredi 11 Septembre 2013

Retraite et handicap

RETRAITE LEGALE DES PERSONNES HANDICAPEES
L'allongement de la durée de cotisations pour bénéficier d'une retraite à taux plein va-t-elle concernée nos collègues handicapés ? Le gouvernement très soucieux de favoriser, c'est son discours, toutes les disponibilités d'emploi pour inverser la courbe du chômage serait bien et mieux inspiré en obligeant les entreprises à respecter les seuils d'embauche prévus par la Loi et que beaucoup ne respectent pas plongeant ainsi nombre de travailleurs handicapés dans une forme ou une autre d'assistanat, contribuant ainsi à augmenter les budgets sociaux. Les entreprises ne respectant pas la Loi DEVRAIENT être soumises à amendes de plus en plus fortes par année de récidive. Au CIC, non seulement, celle-ci n'est pas respectée, mais en plus, il nous a été proposé dans un accord d'entreprise que des « mesurettes » certes toujours bonnes à prendre mais sans aucun engagement sur l'embauche alors que le nombre de travailleurs handicapés est en perpétuelle diminution.
Si le gouvernement choisit de rallonger également la durée de cotisations pour les personnes handicapées, il ne prendra donc pas en compte toute la pénibilité au travail. En effet, plus que tout autre, les travailleurs âgés handicapés sont souvent fatigués et il serait bon pour une réforme juste de mettre des seuils à ne pas dépasser pour cette catégorie de travailleurs. Celui-ci pouvant être de 37,5 annuités de cotisations pour un âge de 60 ans.

Jean-Paul REVAULT

- Retour -

L'ensemble des articles, photos et vidéos publiés sur ce site sont protégés par les lois relatives aux droits de la propriété industrielle et/ou intellectuelle et n'appartiennent qu'à leurs auteurs.

Le syndicat